Présentation: 

De tous les mouvements artistiques qui ont marqué l’histoire du XXe siècle, le surréalisme est celui qui s’est imposé le plus durablement dans l’imaginaire collectif. Son projet était, il est vrai, d’une envergure rare : ses artistes se sont lancés dans une quête sans fin, qui permettrait de « changer la vie » sous toutes ses formes.
Voici 100 mots, comme 100 « repères », pour présenter les priorités cardinales du surréalisme, les moyens de son existence, les formes de son organisation, en France et aussi à l’étranger. Cent mots, d’« aphorisme » à « tracts », d’« érotisme » à « scandale », pour restituer la diversité et la richesse du mouvement fondé par Breton, Aragon, Éluard et leurs amis proches. Un mouvement littéraire, mais aussi politique sans être inféodé, ouvert aux arts plastiques, au cinéma, à la photographie, et à toutes les formes de la pensée et de l’inconscient.

Table des matières

Liste des 100 mots
Acte – Amérique latine – Amour – Anthologies et publications collectives – Antilles (Martinique, Haïti) – Aphorisme – Architectures – Arts plastiques – Arts primitifs (ou premiers) – Automatisme (écriture automatique) – Avant-garde – Beauté – Belgique – Bureau central de recherches surréalistes – Cadavre exquis – Cinéma – Collage – Collections, collectionneurs – Communisme – Compagnons de route – Consécration – Crime – Cruauté – Dada – Dissidences – Éditeurs, éditions – Enquêtes – Érotisme – Espagne (Catalogne, Canaries) – Esprit Nouveau – Essai – États-Unis d’Amérique – Éthique – Europe centrale et orientale – Expositions – Femme – Femmes surréalistes – Folie – Genres littéraires – Grande-Bretagne – Groupe – Guerres – Hasard (objectif) – Humour – Image – Inconscient – Insolite – Italie – Jeu – Jeux de mots – Langage – Littérature – Littérature (1919-1924) – Livre – Manifestes – Médium – Merveilleux – Musique – Nihilisme – Objet – Occultisme – Œil – Paranoïa-critique – Paris – ‘Pataphysique – Philosophie – Photographie – Poésie – Polémiques – Politique – Précurseurs – Procès – Prolongements – Québec – Raison – Réalité – Religion – Rêve – Révolution – Révolution surréaliste (La), 1924-1929 – Revues – Roman – Romantisme – Scandales – Scandinavie – Science – Sexualité – Situationnisme – Suicide – Surréalisme au service de la révolution (Le), 1930-1933 – Surréalisme-révolutionnaire (Le) – Surréalité (ou surréel) – Symbolisme – Théâtre – Théorie – Titres – Tracts – Utopie – Villes – Voyance.


Paul Aron, Jean-Pierre Bertrand
Les 100 mots du surréalisme
Collection "Que sais-je ?"
2010
ISBN : 978-2-13-058220-5



A propos des auteurs

Paul Aron, professeur à l’Université libre de Bruxelles, est notamment l’auteur dans la collection « Que sais-je ? », avec Alain Viala, des 100 mots du littéraire et de la Sociologie de la littérature. Il a également signé une Histoire du pastiche (« Les Littéraires », PUF, 2008).

 

Jean-Pierre Bertrand est professeur à l’Université de Liège. Il a édité plusieurs volumes de la collection « GF », dont Vies imaginaires de Marcel Schwob. Il est aussi l’auteur des Poètes de la modernité. De Baudelaire à Apollinaire (avec P. Durand, Points, 2006).