L'association

Il n'y a aucun article dans cette catégorie. Si des sous-catégories sont affichées sur cette page, elles peuvent contenir des articles.

Sous-catégories

"Les cerises tombent où les textes manquent"
Paul Eluard, Benjamin Péret, 125 Poverbes mis au goût du jour (1925).

Trois cerises et une sardine (29 numéros parus depuis 1995) a publié un grand nombre de documents inédits de Benjamin Péret (textes, poèmes, correspondances):

Des lettres inédites de Benjamin Péret à Nicolas Calas, René Char, Paul Eluard, E. Gómez-Correa, Alain Joubert, David Korner, Marcel Lecomte, Gérard Legrand, E.L.T. Mesens, Sophie Moën, Pablo Picasso, Raoul Ubac.
Des lettres et cartes indédites d'André Breton, Paul Eluard, Eugenio Granell, Maurice Nadeau à Benjamin Péret.

On trouvera également des textes peu connus ou inédits de  Louis Aragon, Jacques Boursault,  Juan Breá, Robert Desnos, Gaston Ferdière, Ernest Gengenbach, Georges Gérard, Elsie Houston, Mary Low, E.L.T. Mesens, Pierre Naville, Henri Pastoureau, Pierre Prévert, Philippe Soupault.

Ont collaboré au bulletin et donné des articles: Leonor de Abreu, Partrice Allain, Lourdes Andrade, Jean-Louis Bédouin, Claude Courtot, Jérôme Duwa, Gérard Durozoi, Jean-Michel Goutier, Edouard Jaguer, José Pierre, Guy Prévan, Robert Ponge, Dominique Rabourdin, Gérard Roche, Richard Spiteri.

Il est possible de commander encore quelques numéros de Trois cerises et une sardine : (1,50 euro le numéro (frais de port compris). Le numéro 17 (B. Péret et le Brésil) et les numéros 24 à 29 sont seuls disponibles.

Depuis la parution des Cahiers Benjamin Péret, Trois crerises et une sardine (nouvelle série) devient une lettre d'information. 


 
Les Cahiers Benjamin Péret ne se veulent ni une revue de spécialistes ni l’organe d’adeptes inconditionnels. Nous entendons donner toute sa place à de nouveaux inédits comme aux recherches originales sur l’œuvre et la vie de Péret. Les Cahiers publient régulièrement des dossiers comportant des documents d’archives autour d’un thème ou d’une œuvre précise. Ils présentent également les correspondances restées encore inédites : lettres de Péret et de ses correspondants. Nous pouvons ainsi lire dans les premiers numéros la correspondance entre Benjamin Péret et Pierre Mabille, avec Jean-Louis Bédouin, Eugenio Granell et Jehan Mayoux. Une part importante est faite aux articles apportant un éclairage particulier sur l’œuvre du poète surréaliste dans ses différentes dimensions : poétique, politique, ethnographique. Nous présentons aussi des documents inédits ou peu connus sur l’histoire du mouvement surréaliste, montrant la place et le rôle tenus par Péret dans celui-ci. Nous avons pris le parti, pour chaque numéro des cahiers, d’inviter un ami de Benjamin Péret en publiant un de ses textes ou une oeuvre plastique. Cette pratique du potlatch fait les bons amis.
 

L’adhésion à l’Association des amis de Benjamin Péret donne droit à un numéro des Cahiers Benjamin Péret (publication annuelle) et au Bulletin d’information Trois cerises et une sardine.

 

Cahiers Peret collection